André Rioux : Redonner au suivant

Article : Patricia Gougeon (RABQ)

À Rouyn-Noranda, plusieurs personnes connaissent André Rioux. Homme très impliqué, notamment au niveau des proches aidants, il met aussi son expérience en comptabilité au service de différents organismes communautaires. Récipiendaire 2018 pour les Prix Hommage Bénévolat-Québec de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, il s’est confié au Réseau de l’action bénévole (RABQ) sur ses nombreux engagements.

Il s’est d’abord engagé pendant un an auprès de l’organisme Le Portail avant de rencontrer une personne qui était impliquée au niveau de proches aidants. Comme il travaillait au Ministère du Revenu, elle lui a demandé s’il souhaitait s’impliquer comme trésorier pour le Regroupement d’aidants naturels. Une cause qui l’intéressait et qui allait le toucher personnellement en 2000 lorsque sa femme a été victime d’une hémorragie cérébrale. Devenant lui-même aidant naturel, il a fait en sorte de redonner à la société ce qu’il avait reçu. « Quand ma femme a eu son hémorragie, nous avons eu d’excellents services au niveau des soins de santé et autres, donc j’ai voulu redonner ce que nous avions reçu. C’était important. J’ai donc, débuté mon bénévolat. Mes journées sont bien remplies, mais il le faut. Ça fait du bien de sortir de la maison. Comme proche aidant, ce n’est pas toujours facile. », confie M. Rioux.

André Rioux mentionne que le bénévolat lui permet de rester bien informé. Avec les proches aidants, il peut mieux comprendre le système de santé. « Avec ma conjointe, nous sommes allés souvent dans les hôpitaux ou au CLSC, donc ensuite j’ai pu aider d’autres proches aidants également avec les informations que j’avais. »

Il a aussi mis son passé de comptable au profit d’autres organismes de sa région comme le Transport adapté, l’Alliance des organismes communautaires, le ROC, pour ne nommer que ceux-là. Depuis, qu’il a pris sa retraite en 2011, il consacre encore plus de temps au bénévolat et chaque année, au printemps, il fait bénévolement près de 300 rapports d’impôt pour aider les gens à faibles revenus à faire leur déclaration.

Lorsque l’on parle avec M. Rioux on constate rapidement que son agenda est bien rempli et qu’il est très engagé dans sa communauté, mais il avoue qu’il aimerait éventuellement ralentir ses activités, notamment pour voyager, ce qu’il n’a pas fait depuis 3 ans. « Souvent, j’hésite à laisser un organisme parce que j’aime le faire et ce sont de belles équipes. Donc, j’ai du mal à partir. C’est aussi important de donner ce que j’ai reçu », dit-il.

Dernière mise-à-jour : 7 mai 2019

Quoi de neuf au RABQ?

Rapport annuel 2018-2019

Le RABQ est heureux de vous présenter les résultats de sa dernière année. Le rapport...
Suite »

Un nouveau membre

Le Réseau de l'action bénévole du Québec (RABQ) souhaite la bienvenue à son nouveau...
Suite »

Nouvelle campagne de communication

Nous sommes heureux de lancer officiellement notre campagne  Le bénévolat :...
Suite »

Le RABQ est invité au Sénat du Canada pour souligner l'impact du bénévolat

Le 8 avril 2019, à l'occasion de la Semaine de l'action bénévole, la directrice...
Suite »

Recueil de remerciements pour les bénévoles

Dans le cadre de la Journée internationale des bénévoles, le 5 décembre 2018, le RABQ...
Suite »

Semaine de l'action bénévole (SAB) 2019

Cette année, la SAB se déroulera du 7 au 13 avril, sous le thème « Et si on osait…...
Suite »