Réseau de l’action bénévole du Québec
présente
Des histoires inspirantes du bénévolat
5 décembre 2019

Donner au suivant

Texte : Patricia Gougeon/Réseau de l’action bénévole du Québec

Photos : Shutterstock et Gervaise Blais

La mère de Gervaise Blais a séjourné trois ans en CHSLD. Mme Blais a vu les bienfaits que les bénévoles avaient sur sa mère lorsqu’ils s’occupaient d’elle. Aujourd’hui, elle donne au suivant en étant elle-même bénévole et Présidente de l’Association des bénévoles CHC du Château à Berthierville. Rencontre avec une femme dévouée.

« Lorsque les bénévoles venaient voir ma mère, je les trouvais chanceux de faire ce qu’ils faisaient. Je les remerciais et ils me disaient toujours que je devrais me joindre à eux, que j’avais de l’entregent, que j’étais souriante, mais à ce moment, je n’étais pas prête. Une fois, on ramenait ma mère dans sa chambre et dans le corridor, il y avait une dame seule qui pleurait. Les gens qui devaient venir la voir n’étaient pas venus en raison du mauvais temps. Mon mari m’a incitée à aller la consoler. Je suis allée jaser avec elle et quand je suis repartie, elle souriait. Il n’en fallait pas plus; je suis alors allée voir la technicienne en loisir et je lui ai dit que je voulais m’impliquer. Six mois après, je suis devenue présidente. Depuis, je participe régulièrement à différents comités », raconte Gervaise Blais.

Redonner ce que l’on a reçu

Aujourd’hui, son bénévolat est une façon de donner au suivant à l’établissement qui s’est si bien occupé de sa mère dans ses dernières années de vie. Même si Mme Blais a toujours été impliquée un peu partout avec son mari, son présent bénévolat est sans doute le plus marquant. « Il y a plusieurs activités, on prend soin des gens. Nous sommes une quarantaine de bénévoles ; on est une belle gang. Par exemple, si on a une activité d’artisanat, on sait bien que souvent, c’est le genre d’activité que nos bénéficiaires n’ont pas fait depuis longtemps, mais on les encourage beaucoup et on les pousse à aller plus loin.  Mais on le fait toujours dans le respect de la personne. Après, ils repartent fiers, avec leur création. »

Il y a aussi une soirée de gala où tout le monde arrive chic ; il y a un spectacle, du chant, on remet des plaques souvenirs, des certificats, bref, c’est la fête! Les gens se sentent valoriser et passent des moments de joie. Tout est fait pour prendre soin des bénéficiaires et ce, toujours dans le respect. « C’est la satisfaction de rendre des gens heureux qui nous fait du bien. Parfois, on peut avoir mal à la tête et ne pas avoir trop envie d’aller faire notre bénévolat, mais on y va quand même.  On voit la réaction des bénéficiaires et on repart en pleine forme. Ça fait du bien. J’ai 72 ans, je suis dynamique et en bonne santé, alors je vais continuer. Parfois, je laisse les dames me replacer les cheveux, ça leur fait plaisir. Ici, c’est comme une deuxième famille.

Une proximité rassurante

Gervaise Blais rappelle que les bénévoles passent souvent beaucoup de temps auprès des bénéficiaires et arrivent parfois à identifier des pistes de solutions à leurs problèmes. «Je me souviens une fois, ma mère avait un appareil pour mieux entendre et elle ne le portait plus, elle entendait moins et avait commencé à s’isoler. C’est une bénévole qui m’avait demandé si ma mère n’avait pas seulement trop de cérumen dans l’oreille. On a nettoyé son oreille et ensuite, tout est revenu dans l’ordre, ce n’était pas à cause de son appareil qu’elle ne portait plus.»

Les bénéfices demeurent importants autant pour les bénévoles que les bénéficiaires. Ces derniers peuvent sortir de leur solitude. La plus grande satisfaction de Mme Blais et son équipe, c’est lorsqu’ils parviennent à mettre de nouveaux bénéficiaires assez en confiance pour les faire sortir de leur chambre, lorsqu’ils vivent des moments particuliers aussi. « On s’attache à ces gens, c’est donc difficile lorsqu’il y a un décès. Nous, on voudrait les garder longtemps. On les aime, c’est par amour qu’on est là.»

Pas de doute, le bien-être est au cœur du Château à Berthierville.

Nombre de vues170
Retour à la liste
PARTAGER
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur LinkedInPartager par courriel
RETOUR AU SITE